Jeudi 09-04-2020
 Actualités
puce Le Souffle de la Neira de printemps est arrivé...
Vous le trouverez dans l'onglet Souffle de la Neira... avec un hommage à Gilbert DUFLOS dont nous sommes nous aussi orphelins...Bonne lecture !

. . . . .

Voir toutes les infos...
 
 
 
 LA BREBIS NOIRE DU VELAY...
38 Articles          
  La Néira. Suite 2.

Aptitudes :

La Noire du Velay est une race robuste, bonne marcheuse et « grimpeuse ». Elle est bien adaptée aux terres d'altitude, accidentées, aux herbages pauvres et d'accès malcommode qu'elle valorise au mieux.

La Néira est réputée aisément désaisonnable. Elle est capable d'agneler tout au long de l'année. Elle est maternelle, fréquemment productrice d’agneaux jumeaux, voire triplets. Ce n’est pas qu’un atout. Des mères mettant au monde plus d’agneaux qu’elles ont de mamelles (deux) font courir un risque aux nouveaux nés surnuméraires. Elles se mettent en danger elles-mêmes. Les bons bergers parviennent à faire adopter les agneaux surnuméraires à des mères qui n’ont fait qu’un agneau.

La Néira est donc assez prolifique. Son taux de prolificité est voisin de 1,7 agneau par agnelage.

Comme elle agnèle plus d'une fois par an, son taux de productivité est de l'ordre de 2,3 agneaux par an.

Maternelle et calme, elle "ramasse" bien ses agneaux et les protège des dangers. Elle produit un lait riche et assez abondant qui assure aux agneaux une croissance vigoureuse.

 
  La Néira. Suite 3 : Le livre !

 « La Néira des Volcans ».

L’association La Néira, à Allègre, a consacré à la Brebis Noire du Velay, un joli livre abondamment illustré.

Ce livre manquait ! Certes des articles et documents, notamment de l'UPRA, existaient, mais rien qui ait atteint cette qualité esthétique alliée à des textes de fond.

Les photos sont belles, souvent en pleine page avec des loupes sur un détail ou montrant l'environnement paysager. Elles montrent la brebis et l'agneau noirs dans leur milieu, dans leurs attitudes naturelles, comme probablement vous ne les avez jamais observés. Elles sont le fruit de nombreux et attentifs moments passés auprès des troupeaux, notamment aux Astiers, à Combolivier et à la Combe d'Azou, entre la Borne et le bourg d'Allègre, sur les pentes des volcans de Baury et de Montchaud.

Les textes ont été rédigés par des spécialistes, historiens de la race, éleveurs pionniers ou jeunes techniciens, bergers, cuisinière et maître restaurateur, spécialistes des chiens de troupeau, etc…

Sans être bourré de chiffres et se vouloir exhaustif, cet ouvrage informe de façon agréable, à la fois ludique et sérieuse, sur cette « petite bévue du Bon Dieu ». De nombreuses personnalités ont bien vu la pertinence de ce livre et ont accepté de le préfacer.

Vous y apprendrez la différence entre le berger et le moutonnier, entre le chien de conduite de troupeau et le chien de garde du troupeau. Vous saurez ce que sont les tueilles et depuis quelle époque elles datent. Et mille choses sur le monde du berger, de son chien et des brebis... noires.

Vous pourrez vous procurer "La Néira des Volcans" en librairie (Siloë, place de la mairie), en grande surface (Auchan, au Puy en Velay) et directement auprès de l’association La Néira en envoyant votre commande avec un chèque de 15 € à : "Association La Néira". 20 rue du Château 43270 Allègre.

Vous ferez une action utile car la totalité des sommes perçues va à l'association La Néira pour la promotion de la race Brebis Noire du Velay, et qui, dans ce but, organise chaque année la fête de La Néira des Volcans d'Allègre, à Allègre, le premier dimanche d'Août (4 août 2013).

 
  La Néira. Suite 4 : La fête !

La Néira des Volcans d'Allègre est la fête que l'association de La Néira offre à la Brebis Noire du Velay chaque premier dimanche du mois d'août.

Nous devions cette fête à la Brebis Noire du velay, pour attirer l'attention, y compris des Vellaves, sur ce bel élément de notre patrimoine, sur ce symbole de la biodiversité qui nous est propre. Nous la devions aux pionniers, anciens bergers et moutonniers, qui ont su réagir à temps pour nous transmettre La Néira. Nous la devions au Velay pour que notre région ne laisse pas perdre cette belle particularité : la seule brebis noire de notre pays. Le Velay a la lentille verte du Puy, la tomme aux artisous, la verveine, ET la Brebis Noire du Velay !

Chaque premier dimanche du mois d'août, depuis 2008, les bénévoles de La Néira organisent cette fête à Allègre, au pied du Mont-Bar, devant la salle George Sand et la Maison du Volcanisme du Mont-Bar.

Le programme ? Des détails ? Les inscription ? Voyez la rubrique des Fêtes et événements...!

 
  Six races du Massif-Central.

Le Massif-Central abrite six races ovines dites, chacune, race de Massif  des Massifs. Ovis aries Arvernensis.

Plus globalement elles conviennent aux massifs montagneux. En effet, ces six cousines ont en commun d'être adaptées aux climats rudes et d'altitude. Chacune possède ses qualités propres. Qualités de laine, de lait, de viande. Qualités de résistance, de prolificité, de frugalité. Elles permettent de valoriser des herbages maigres, pentus, rocailleux, ou des bovins ne seraient pas à l'aise et où des cultures de seraient pas profitables.

Ces six races sont : la Brebis Noire du Velay; le mouton Bizet; le mouton Blanc du Massif-Central (BMC); la brebis Rava; la brebis Grivette; la brebis Limousine.

Nous accordons une place toute particulière à notre Neira... Normal, Allègre est en Velay, la Neira aussi et ce site lui est dédié. Nous vous présentons ses cousines du Massif dans chacun des articles qui suivent.

Bon d'accord, les moutons-téléphones écolochics de Jean-Luc Cornec (photo ci-contre issue de sites internet) ne sont pas une race de Massif... Super idée quand même, non ?

 
  Mouton... ou brebis, Bizet.

Ici en Velay on use plus souvent du mot "brebis" que du mot "mouton" pour désigner l'espèce ovine.

Le berceau de notre Brebis Noire est le Velay. Sa plus proche cousine est la brebis Bizet, originaire du Cantal et qu'on rencontre dans l'ouest de la Haute-Loire.

Sa peau est noire sauf le bas des pattes et son très reconnaissable chanfrein blanc. Sa laine varie du brun-café au lait au bis clair. Comme la Brebis Noire, les agneaux naissent noirs de peau et de "duvet", mais avec le bout de la queue, le bas des pattes et le chanfrein blancs.

On peut imaginer la parenté entre la Bizet et la Brebis Noire du Velay en comparant leurs agneaux, surtout lorsque un petit agneau noir porte une étoile blanche sur la tête et a le bout de la queue blanc. En effet, les spécialistes donnent une provenance commune du Moyen Orient, et une origine Celte, communes à la Brebis Noire, la brebis Bizet et la Rava. Le mâle porte de belles cornes toradées et finissant en lyre tournée vers l'extérieur.

Vous en apprendrez davantage en lisant le cocument pdf. ci-dessous.

: bizet_2.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8   

separation
 
Visiteurs : 436694 © La Neira Mis à jour le : 31 - 01 - 2019 ARAMIS-Multimédia