Jeudi 01-10-2020
 Actualités
puce Le Souffle de la Neira de printemps est arrivé...
Vous le trouverez dans l'onglet Souffle de la Neira... avec un hommage à Gilbert DUFLOS dont nous sommes nous aussi orphelins...Bonne lecture !

. . . . .

Voir toutes les infos...
 
 
 
LE MONDE DES BERGERS...
66 Articles          
  SE CANTO.

Se canto est considéré comme l'hymne des provinces Occitanes qui couvrent la façade méditerranéenne française, remontant jusqu’au Limousin.

Selon la région où on le chante, son nom se prononce Se Canta, Se Canto ou Si Canti. De même il existe de multiples variantes du texte tandis que le sens général est préservé. Notre Velay n'est pas la région où Se Canto se chante le plus, certes, mais cet hymne fait partie de notre Patrimoine de Province Occitane Languedocienne.

La légende  l’attribue au comte de Foix Gaston Phébus. La dame qu’il aimait aurait été contrainte à le quitter pour l’autre côté des Pyrénées, à moins qu’elle l’ait volontairement quitté…
« Montagnes des Pyrénées, abaissez-vous et plaines élevez-vous, écrit-il, de façon qu’il puisse apercevoir la Navarre et sa belle…

Son refrain dit, (en phonétique provençal)

Sé canto qué canté
Canto pass per iew
Canto per ma mio
Qu’èz al len de iew

Le texte complet de Se Canto est dans le document pdf. ci-dessous.

: se_canto.pdf
  La Verveine citronnelle... du Berger.

Les bergers aiment-ils la Verveine ? Tout dépend de quelle Verveine on parle...!

La Verveine fleur ? Peut-être s'il est tendrement poète...

La Verveine médicinale ? Oui, il la connaît. Sûrement ! Il sait où la trouver et comment faire des infusions qui le guérissent ou des onguents qui font du bien à ses brebis noires.

La Verveine citronnelle ? Ah, là c'est plus que sûr ! Une feuille de Verveine citronnelle dans le ragoût d'Agneau Noir du Velay, c'est super...

La Verveine du Velay ? Ouaï ya ! Alors là, même avec modération, c'est le délice du berger pour bien digérer le fromage aux artisous et bien dormir...

Lisez-en plus sur la Verveine dans le pdf. ci-dessous. Sympa, la feufeuille !

: la_verveine.pdf
  LE CRESSON ... du berger...

Le cresson de terre, ou cresson de jardin, est un légume méconnu que le berger et ses brebis (Noires du Velay !) rencontre au bord des fossés et des ruisseaux, ou dans son jardin, et dont il agrémente ses salades et sa soupe !.

On l'appelle aussi Barbarée printanière,  Herbe des charpentiers, Herbe de Saint-Julien, Julienne jaune, etc...

C'est une bisannuelle rustique, qui forme une rosette de feuilles vert foncé, luisantes et fermes, de saveur assez piquante. Son nom viendrait de son goût piquant proche de celui du cresson de fontaine. Le cresson de terre ou cresson de jardin, a une agréable saveur piquante légèrement poivrée. Il se consomme en salade, ou en potage velouté. Sa culture est très facile... et sa cueillette encore plus en bord de fossés. C’est aussi une bisannuelle ornementale qui fleurit tôt dans le printemps.

Il ne faut pas le confondre avec le cresson de fontaine qui vit dans l'eau, ni avec le cresson alénois qui a de petites fleurs blanches et un goût âcre, ni avec le colza qui fleurit l'été…
Pour en savoir plus, ouvrez le pdf. ci-dessous.

: cresson_de_terre.pdf
  LA GENTIANE.

La famille des Gentianes, moins étendue que celle des Verveines, compte quand même une trentaine de plantes. Il y a les petites Gentianes à fleurs bleues.... Mais ces Gentiane-là sont en général interdites de cueillette. Les bergers d'estives le savent bien, eux qui les côtoient de près et suçotent un petit bout de racine pour se désaltérer et se rafraîchir quand la journée a été rude et que les brebis s'étaient égayées...

C'est la grande Gentiane jaune, la star de nos hautes terres d'Auvergne ! Elle est un des plus beaux et savoureux atouts patrimoniaux du Massif Central, d'Auvergne, et du Velay.

Elle pousse chez nous à partir de 800m d'altitude alors que dans les Pyrénées il faut monter à 1700m ! Rien d'étonnant alors que l'Auvergne soit le principal pourvoyeur des producteurs d'apéritifs de Gentiane, tant en France qu'à l'étranger.

La Fée Jaune du Massif Central, tel est son nom évocateur de mystère, tout comme celui de la fourche qui permet de l'arracher du sol au prix d'ailleurs de gros efforts : la fourche du diable !

Pour en savoir plus, ouvrez le fichier pdf. ci-dessous...

: la_gentiane.pdf
  Un Gaillet peut en cacher....

Vous ne connaissez pas Galium aparine, Galium cruciata, Galium odoratum ?

Mais si, bien sûr. Ce sont leurs noms savants que, peut-être vous ne connaissiez pas. Car vous les avez vus, par-ci par-là dans des prés, sur des talus et des bords de fossés... Ils font partie de la famille des Rubiacées qui réunit plus de 12 500 espèces. Leur nom vient de la teinture rouge que produisent leurs racines.

Cousines des Gentianes, plusieurs sont comestibles.

Les bergers savaient en faire des salades, des potages, des soins et... en consommaient peut-être à leur petit déjeuner...

On y trouve aussi bien des herbacées que des buissons ou des arbres !

Vous voulez en savoir plus ? Ouvrez le pdf. ci-dessous !

: gaillet_gaillet.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14   

separation
 
Visiteurs : 478794 © La Neira Mis à jour le : 31 - 01 - 2019 ARAMIS-Multimédia